Login






Campagnes
Campagnes PDF Print E-mail

LE PASSEPORT MONDIAL


Le mandat du PASSEPORT DU MONDE est stipulé dans l'article 13 (2) de la Déclaration universelle des droits de l'homme:

Tout le monde a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays.

Le Passeport Mondial est un document de 30 pages (MRTD *) avec la ligne de code alphanumérique, numérisée avec photo passeport et papier de sécurité "fantôme" avec logo intégré, la page de données laminée, en 7 langues: anglais, français, espagnol, russe, l'arabe, le chinois et l'espéranto.

Chaque passeport est numéroté et chaque page contient le logo Citoyen du Monde comme toile de fond. Deux pages sont réservées pour identifications affiliées : corps diplomatique, organisations, entreprises, etc. Il y a dix-neuf pages de visa. À l'intérieure de la page arrière de couverture, il y a un espace pour l'adresse de résidence, le plus proche parent, médecin, employeur, numéro de permis de conduire, numéro d'identité du passeport national. La couverture est bleue avec des lettres d'or.

Le Passeport Mondial représente le droit inaliénable de l'être humain d'avoir la liberté de voyager sur la planète Terre. Par conséquent, il est fondé sur l'unité fondamentale ou l'unité de la communauté humaine.

Dans les temps modernes, le passeport est devenu un symbole de la souveraineté nationale et de contrôle par chaque État-nation. Ce contrôle fonctionne à la fois pour les citoyens d'une même nation et tous les autres à l'extérieur. Toutes les nations s'entendent donc dans le système de contrôle de déplacement plutôt que de sa liberté. Si la liberté de déplacement est l'un des traits essentiels de l'être humain libéré, comme stipuler dans la Déclaration universelle des droits de l'homme, alors l'acceptation même d'un passeport national est la marque de l'esclave, serf ou le sujet. Le Passeport Mondial est donc un symbole significatif et un outil parfois puissant pour la mise en œuvre du droit fondamental à la liberté de déplacement. Par son existence même, il remet en cause l'hypothèse de la souveraineté exclusive du système État-nation. Il est conçu toutefois pour se conformer aux exigences de l'État-nation relatives aux documents de voyage. Il n'indique cependant pas la nationalité de son porteur, seul son / sa ville natale. Il est donc neutre, document d'identité apolitique et documents de voyage potentiel.

Un passeport gagne de la crédibilité que par son acceptation par les autorités autres que l'agent émetteur. Le Passeport Mondial à cet égard, a une expérience de plus de 50 ans depuis qu'il a été émis. Aujourd'hui, plus de 150 pays y ont apposer un visa sur une base de cas par cas. En bref, le passeport mondial représente le monde UN dans lequel vivons tous et sur. Personne n'a le droit de vous dire que vous ne pouvez pas vous déplacer librement sur votre berceau naturel! Donc, ne quittez pas la maison sans l'avoir !

Source: http://www.worldservice.org/docpass.html





LES EMPIRES

by Rael

Tous les empires doivent être démantelés et remplacés par des zones à l'échelle humaine ou par des provinces indépendantes dans un gouvernement fédéral mondial. Ce principe s'applique non seulement à l'Empire britannique, mais aussi aux États-Unis, la Chine, la Russie et tous les autres. Les grands empires conduisent à la construction d'armes de destruction massive et leur pouvoir centralisé, déconnecté de la réalité humaine, détruit les droits et libertés au profit des vautours capitalistes qui représentent le fascisme du Nouveau Monde. Si les pays les plus riches sont encore autorisés à exercer un contrôle sur les petits, ils deviendront encore plus puissants et dangereux. Il devient plus urgent que jamais de collaborer les uns avec les autres afin que les peuples du monde entier finalement vivent en paix et en harmonie. Tous les territoires doivent être retournés et nous devrions commencer à penser à ce qui est mieux pour la planète dans son ensemble et pas seulement pour les empires individuels.  Quand viendra le moment où les dirigeants mondiaux arriveront à comprendre que nous vivons dessus tous ensemble? Nous sommes UN, sans aucune exception. Tout est lié, alors rien ne peut vraiment être la propriété privée de quelqu'un. Nous devons arrêter d'essayer de diviser tout et commencer à voir le monde comme étant un. Lorsque nous comprenons cela, alors nous pourrons commencer à créer un gouvernement mondial qui parle pour tout le monde. Et une fois que nous atteindrons cet objectif, nous allons commencer à vraiment comprendre comment vivre en harmonie.






L’utopie une réalité potentielle

by Fany Charpentier Porte-parole du MPP France


“Le bien-êfannytre et l’épanouissement de l’être humain,L’amour, la beauté, l’harmonie et la joie: des éléments aussi indispensables que le minimum vital”
“L’effondrement de nos systèmes appelle de nouvelles réponses L’utopie est un projet dont la réalisation semble impossible avec les outils dont on dispose. Et avec de nouveaux outils qu’en est-il ?


Le monde de l'économie, au service duquel est l'être humain, quelle que soit l'étiquette politique de fonctionnement, est tout simplement en train de s'effondrer! Nous pouvons encore éviter des catastrophes qui, si nous continuons sur le même chemin, se révèleront de plus en plus importantes et dangereuses ne serait-ce que pour la survie même de notre humanité.
Acteurs de ce monde, n’est-il pas grand temps de réfléchir ensemble à un autre mode de fonctionnement basé enfin sur des valeurs humaines? et où au contraire l’économie serait au service de l’être humain?
Où est l’utopie qui par définition est un projet dont la réalisation est impossible?
N’est-ce pas le moment de regarder « demain » autrement qu’en faisant référence à un fonctionnement du passé?
Pourquoi ne pas exploiter les possibilités infinies que nous offrent la science et les technologies afin de libérer les hommes et les femmes d’une conception de travail se révélant de plus en plus obsolète grâce à la robotisation et l’automatisme?
Le genre humain d’une manière générale pourrait enfin se consacrer à ce pourquoi il a été créé : penser, s’épanouir, créer. A l’image des fourmis qui œuvrent ensemble pour le bien-être de toutes, il n’y aurait plus aucune raison de distension et d’exploitation de l’homme par l’homme. Cela ressemblerait plutôt à l’avènement d’une société où les arts et la science prendraient une ampleur extraordinaire pour le bien-être et l’épanouissement de tous.
Des solutions très concrètes existent. Si vous souhaitez vous en inspirer ou tout au-moins satisfaire une saine curiosité, je vous invite à consulter notre site ainsi que  : www.earthpeopleorg.org

 


La révolution mondiale des indignés vu au travers de la psychologie

ericPar Eric Remacle, Diplômé en psychologie appliquée, Formateur en gestion du changement et du stress, Guide Raëlien



Pour la première fois dans toute l’histoire de l’humanité une révolution mondiale sans précédent voit le jour au travers d’un puissant mouvement citoyen qui s’indigne à la fois sur internet et dans les rues du monde entier. Une insurrection des consciences est en marche. D’un point de vue psychologique, on peut dire qu’une conscience planétaire est en train de naitre.

L’indignation est totale face à une économie mondiale incontrôlable, créant une véritable tyrannie de l’argent au travers d’un libéralisme économique qui a certes crée des richesses mais encore plus d’appauvrissement, a engendré la prolifération des armes de destruction massive a accroit les inégalités, a accentué la dégradation de la pauvreté en misère et intensifié la corruption des 1% qui détiennent 80% des richesses mondiales..

Ce système mondial qui nous régit est une idéologie de la faillite avec des institutions fossilisés qui se montrent incapables de traiter les problèmes vitaux de l’humanité.

Cependant outre le fait de constater ces points, aucun parti politique n’est en mesure de donner des alternatives novatrices et crédibles à un système dont le mode de fonctionnement est l’égoïsme, où chacun lutte pour sa survie... en fait je pense que la raison est d’ordre psychologique.

Constatons d’abord que le bien-être matériel n’a pas apporté le bien-être mental, nos sociétés modernes souffrent d’une carence d’empathie, de bienveillance, de gentillesse, de confiance et de compassion.

Cette humanité à deux vitesses souffre d’un côté de la solitude, de la détresse morale, du stress destructeur, de l’abrutissement et l’empoisonnement par la malbouffe et la pollution et de l’autre côté de famine, de tortures, de massacres journaliers qui fait que chaque minute une dose incalculable de souffrance humaine est générée sur cette planète.

Notre système est condamné à la mort ou à la métamorphose. Toutes les nations et régions étant interdépendantes, la politique devra être mondiale pour opérer une vraie métamorphose de la société humaine. Mais avant d’organiser et d’orienter une pensée politique mondiale, la psychologie nous montre qu’il faut d’abord changer les paradigmes pour qu’une vraie humanité puisse naitre.

Un paradigme est un système de représentations qui regroupe à une époque donné l'ensemble des expériences, des croyances et des valeurs qui influencent la façon dont un individu perçoit la réalité et y réagit. Les paradigmes sont composés de traditions et d’habitudes qui sont très dures à remettre en question. Le paradigme dit « on a toujours fait comme cela, il y aucune raison de voir les choses autrement, même si on a plein de désavantages ». C’est une manière de voir les choses qui empêchent d’identifier ce qui pourrait être mieux et différent. Ainsi on a toujours essayé de diminuer le chômage alors que l’automatisation remplace de manière exponentielle la main d’œuvre humaine et que la majorité des êtres humains n’aiment pas travailler (si ce n’est dans le cas d’une passion). Il s'agit là d'une démonstration des limites d’un paradigme qui énonce que pour que nos sociétés fonctionnent il faut absolument que l’être humain, ou une partie des êtres humains, travaillent. N’est-ce pas là un des nombreux paradigmes à dépasser ?

Changer de paradigmes nécessite de changer de façon radicale notre manière de penser, et de ne plus chercher à résoudre un problème avec la façon de penser habituelle. Comme disait Einstein « On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l'ont engendré. ». Les études sur les différents niveaux logiques des changements faites par le célèbre anthropologue, psychologue et épistémologue, Gregory Bateson, mettent en évidence que si le niveau de la résolution des problèmes ne trouve pas de solution par simple réagencement des éléments connus, il faut passer à un type de changement supérieur qui nécessite un autre niveau de conscience.

Les neurosciences actuelles démontrent quant à elles que si l’on réfléchit à un problème en utilisant classiquement notre cerveau néolimbique aucune solution vraiment créative ne verra le jour, par contre si nous faisons ce qui s’appelle en neurosciences une « bascule », c’est-à-dire basculer en mode préfrontal, en utilisant ce cerveau moins usité de la créativité et de » la page blanche », nous pouvons accéder à une conscience supérieure. Cela est illustré notamment par les Koan, ces énigmes du bouddhisme zen qui existent pour nous apprendre à dépasser la logique classique afin de résoudre une énigme apparemment impossible.

C’est ce qu’il nous faut pour dépasser les paradigmes qui nous empêchent de trouver des solutions novatrices, crédibles et créatives pour métamorphoser nos systèmes économiques et de gouvernances.

Le premier paradigme à dépasser pour une vraie révolution mondiale est donc celui qui nous fait croire que pour que nos sociétés fonctionnent il est impératif que l’être humain, ou une partie des êtres humains, travaillent. Ceci est une pensée limitée et n’est plus vrai aujourd’hui. Il y a en fait abondance d’intelligence et de richesses sur terre pour que plus aucun être humain ne soit obligé de travailler pour survivre. Une réorganisation suffirait.

Si on ajoute dans cette optique la science, cela est encore plus vrai : l’intelligence artificielle, alliée à la robotique et la nanotechnologie permettra en très peu de temps de fournir toute la main d’œuvre nécessaire pour que chacun des 7 milliards d’individus puisse avoir une vie décente sans travailler. Ces nouvelles sciences permettront par paliers la suppression totale de tous les types d’industries existantes puisque tout aliment, objet, maison, moyen de locomotion pourront être crées sur place sans ouvriers grâce à la programmation des atomes qui comme des lego seront programmés et assemblés pour créer tout ce qu’on veut, même l’or évidemment.

Ceci nous amène au deuxième paradigme qui nous fait croire que nous avons besoin d’argent et de gouvernements tels que nous les connaissons actuellement. Ceci est une autre pensée limitée qui est contredite par le constat que la science permettra à chacun d’obtenir sans aucune contrepartie et en abondance, nourriture, logement et éducation tous de grande qualité. La science permettra aussi de supprimer les souffrances, la vieillesse et même la mort. Les peurs, égoïsmes, jalousies et frustrations n’ayant plus lieu d’être, l’être humain retrouvera sa nature essentielle, qui est selon les recherches les plus pointues en psychologie et neurosciences sociales, une nature profondément bonne, empathique et bienveillante. La coopération sociale sera naturelle, rendant caduques les lois et gouvernements actuels.

Si vous pensez que l’être humain ne peut s’épanouir qu’au travers du travail et que sans travail et avec tout ce temps libre, celui-ci va s’ennuyer, c’est que vous êtes prisonnier de ce troisième paradigme exprimé au travers de l’idée fondatrice de beaucoup de nations : « travail, famille, patrie ».

Il est possible de voir autrement en élevant sa conscience : la patrie est aujourd’hui la terre entière avec une famille humaine de 7 milliards d’êtres humains ou il n’y a plus « d’autres », mais des frères et sœurs qui partagent le même destin. Concernant le travail, si il n’est pas choisi librement et source de création, celui-ci est avilissant et abrutissant. Alors que fera l’être humain avec tout ce temps libre ? Il se consacrera à sa nature profonde qui est également poétique, sensuelle et artistique. L’émerveillement esthétique et la création scientifique et artistique combleront l’être humain dans son épanouissement.

Ce n’est qu’avec ces changements de paradigmes, ces trois-ci étant cités en exemple, qu’une véritable révolution mondiale aura lieu amenant le bonheur individuel et collectif. C’est ce que propose concrètement le Paradisme.






STOP A LA NATALITE


Dans cette planète, tout le monde emploie le courant électrique, mais pour l'avoir, les gouvernements ruinent l'environnement en construisant digues et lacs artificiels. Les écologistes hurlent au scandale et en même temps, ils utilisent le courant électrique que celles-ci produisent. On construit des centrales atomiques, et les gens ne les veulent pas, mais en même temps, ils consomment le courant électrique que celles-ci produisent. Tous veulent tout mais personne ne désire renoncer aux commodités d'avoir une télévision, un ordinateur, etc donc cela devient un problème. Ces problèmes n'existeraient pas si l'humanité restait stable à 3 milliards mais aujourd'hui quand les gouvernements dans chaque partie de la planète disent:" Faîtes plus d'enfants", ça devient un vrai drame. Considérez que nous sommes arrivés à 7 milliards ! Il saute une centrale atomique et eux hurlent qu'ils ne la veulent pas. Plusieurs millions de personnes mourront d'un cancer dans les années à venir ! Personne n'en veut mais les gouvernements les font construire en ne se rendant pas compte du risque. Le risque est exponentiel parce que la réaction ne s'arrête pas seulement sur Terre, cela va même au-delà, dans l'espace, dans l'infini.

En Chine il y a quelques années, le gouvernement avait établi que l'on ne pouvait pas avoir plus d'un fils par personne, maintenant il a fait marche arrière et dit qu'on peut avoir des fils sans limites.

Le vrai problème est la surpopulation.

Les leaders mondiaux vivent dans un monde de fantaisie, incapables de voir le vrai problème de cette planète: la surpopulation.
Toute calamité au niveau de l'environnement qui affligera l'humanité dans le 21ème siècle naîtra de la surpopulation humaine. Ceci comprend l'extinction des espèces, la pollution de la biosphère, les océans intoxiqués ,la déstabilisation du climat, la dissolution des calottes polaires, la dissolution des glaciers, la formation de zones arides et mortes, les fuites de pétrole, les 100.000 produits chimiques injectés dans l'eau, sur la terre et dans l'air, la déforestation, la désertification qui avance, les 18 millions de morts de famine chaque année, la forte baisse de qualité de la vie, l' augmentation des consommations énergétiques, la pénurie des ressources alimentaires, etc. Sur le front politique une escalade de guerres pour l'eau et pour le pétrole sera inévitable.

Pourtant, même pas un seul d'entre les leaders mondiaux n'en parle; pas un seul leader ne s'élève pour affronter le problème de cette dangereuse situation. Aucun programme politique ne veut affronter le problème. Personne ne mentionne le dernier tabou du 21ème siècle: la surpopulation humaine. Les religions restent ancrées au passé avec le dogme obsolète qui dit: "Allez et multipliez-vous." Aujourd'hui il ne peut plus être utilisé! Ceci pouvait être valable aux débuts dans l'histoire de cette planète, mais il ne peut maintenant plus fonctionner. Si les êtres humains l'évitent, l'éludent ou l'ignorent, si nous ne prenons pas de mesures face au problème de la surpopulation, l'humanité continuera d'augmenter à un tel rythme que l'autodestruction sera inévitable.

Un nouveau rapport des Nations Unies prévoit que la population mondiale croîtra au-delà de 10 milliards dans la prochaine moitié du siècle. Une grande partie de la croissance de la population se vérifiera dans les soi-disant zones à haute fertilité, à savoir en Afrique, Asie, Amérique Latine et Océanie. La population mondiale dépassera les 7 milliards dès la fin de l'année 2011. Pour stabiliser la population humaine il devient nécessaire d'exercer un contrôle des naissances à venir. Il ne doit pas y avoir
plus d'un enfant par personne. Nous devons solliciter les leaders du monde entier afin d'affronter d'urgence le problème de la surpopulation humaine avant d'en devenir les victimes.

Cherchons des solutions en nous souvenant de ce que, jusqu'à présent, l'histoire nous a enseigné: Chaque vraie solution vient toujours de quelqu'un qui pense hors des paradigmes communément acceptés.


 

 

 



Appel pour le démantèlement des Nations Unies


Nous en appelons à tous les pays du monde qui sont contre l'agression criminelle et illégale anglo-américaine contre l'Irak, l'Afghanistan et la Libye, à se retirer de l'ONU, car elle vient de prouver son inefficacité par le fait même de ne pas avoir empêché et condamné cette “invasion”. Je fais appel pour que cette organisation qui n'est qu'une marionnette des États-Unis soit finalement démantelée.

L'ONU aurait pu prouver son impartialité en protégeant la population palestinienne. Si les États-Unis et l'Angleterre avaient été si inquiets comme ils le prétendaient, ils auraient envoyé des troupes pour protéger les Palestiniens des attaques israéliennes. Si cela avait été fait, il est certain que le sentiment anti-américain dans le monde arabe aurait totalement disparu et aurait été remplacé par un sentiment pro-américain et pro-occidental, détruisant ainsi les racines mêmes du terrorisme.

Au lieu de cela, après la destruction de l'Afghanistan et l'Irak qui ont fait des dizaines de milliers de victimes parmi la population civile, les forces franco-anglo-américaine et italienne, ont décidé d'attaquer illégalement aussi la Libye. La Syrie, l'Iran et la Corée suivront certainement dans ces premières étapes d'une guerre mondiale nucléaire qui pourrait conduire à l'autodestruction de l'humanité.

L'ONU avait la mission de trouver des solutions diplomatiques au conflits entre les nations, cela pour éviter les guerres. Mais il a lamentablement échoué dans la réalisation de cette mission. Il n'y a donc plus aucune raison pour que les pays qui sont pour la paix dans le monde continuent de faire partie de cette organisation qui n'est que la marionnette des États-Unis.

L'ONU qui est le représentant de tous les peuples du monde devrait cesser d'utiliser le calendrier chrétien dans ses documents officiels. Comment les peuples non chrétiens qui sont la majorité sur cette planète peuvent accepter que les documents officiels de l'ONU soient signés par leurs représentants avec une date chrétienne ? Cela est une insulte aux musulmans, bouddhistes et aux autres peuples non chrétiens. Une preuve de plus de la domination américano-chrétienne sur l'ONU pour mieux dominer le monde.

Il est temps que les peuples du monde comprennent que les États-Unis, qui représente seulement le 5 % de la population mondiale, ont l'intention de terroriser le monde entier et de l'organiser à leur manière. Il est temps de démanteler l'ONU et de la remplacer par un organisme véritablement neutre, où chaque pays aurait une voix proportionnelle à sa population. Un pays avec un milliard de personnes aurait un poids dix fois supérieur qu’un pays avec cent millions de personnes.

Comment les États-Unis avec leurs 300 millions d'habitants peuvent-ils avoir une voix qui a le même poids que la Chine qui en compte 1,5 milliard d'habitants ou des micro états qui comptent seulement 10,000 habitants avoir une voix égale aux grands pays ? Si la démocratie est le modèle à suivre, vous ne pouvez imaginer plus démocratique que l'électeur qui a un poids proportionnel à la population qu'il représente.

Nous faisons donc appel à tous les pays musulmans, la Chine, la Russie et tous les pays qui sont contre la guerre, pour que l'ONU se retire et l'on commence à travailler à la création d'un nouvel organisme international non soumis à l'impérialisme américain.

 


 


 


Who's online

We have 58 guests online

Newsletter