Login



la révolution continue

video1

 








Articles
PDF Print E-mail

Le 1er mai, les mouvement pour le Paradisme célèbrent la fin du travail

Le gouvernement mondial est plus que jamais nécessaire

Nous pouvons changer le monde

Comment doit-être le Gouvernement Mondial ?

Le Gouvernement Mondial doit gouverner activement

Ce que le Gouvernement Mondial se propose de faire

Le travail, un esclavage

Revenu universel garanti

Economie et politique. La Monnaie Unique

Qui contrôle l'argent contrôle le monde.

Les pays qui offrent le plus auront le mieux!

Méritocratie et les jeunes

Les programmes scolaires

Pour une société de la non-violence. Une seule logique acceptable : l’Amour – l’humilité – la non-violence

La science

La race humaine


Le 1er mai, les raëliens célèbrent la fin du travail

Communiqué de presse

Paris, le 30 avril 2013

Le mouvement pour le Paradisme (www.paradism.org) a déclaré le 1er mai : « Journée Internationale du Paradisme », afin de célébrer l'avènement d'une société nouvelle sans travail ni argent.

Alors que de nombreux pays dans le monde reconnaissent le 1er mai "Journée internationale du travail", le mouvement pour le Paradisme va annoncer "la fin du travail".

Le Paradisme est un système politique et social, similaire au communisme, mais sans aucune forme de prolétariat. Le Paradisme, un système qui fonctionne sans argent ni banque, a été lancé officiellement par Raël (www.rael.org) en 2009. Le Paradisme est fondé sur les futures applications et utilisations des nouvelles technologies telles que la robotique, le génie génétique, les nanotechnologies, etc., utilisées pour libérer l’homme du travail obligatoire et améliorer les conditions de vie de l'humanité. Tous les travaux humains peuvent être remplacés par les robots, les nanobots et les ordinateurs.

Il est inacceptable de garder les gens en ‘’esclavage’’ dans des emplois qui peuvent désormais être effectués par des ordinateurs et des machines et outils automatisés.

Les travailleurs pensent actuellement que leur remplacement par des machines conduit inexorablement à une augmentation du chômage et de la pauvreté, mais il n'y a aucune raison qu'il en soit ainsi, si les machines appartiennent au peuple.

Ce remplacement par des machines ne doit pas être effectué au détriment de notre qualité de vie, les profits apportés par la productivité devront être redistribués à tous et pas seulement à quelques-uns.

Le Paradisme apporte les solutions utiles en réponse aux alarmistes qui prédisent la pauvreté généralisée et l'austérité après la chute imminente du capitalisme.

« Il n'y a aucune raison de sombrer dans la pauvreté avec le niveau de technologie que nous détenons maintenant », déclare Raël. « En cette ère de progrès technologique, la science devrait totalement libérer les êtres humains de l'esclavage du travail, leur permettant de se consacrer uniquement à leur épanouissement personnel dans une société qui veille à ce que tous les besoins soient comblés gratuitement ».

Des manifestations sont organisées dans plusieurs grandes villes de France : Paris, Lyon, Metz, Lille, Bordeaux, Le Mans, Marseille. Pour plus d’information :  This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it

 



Le gouvernement mondial est plus que jamais nécessaire

Un groupe de scientifiques en environnement et d'économistes a récemment publié dans la respectable revue Science un article prévenant plus que jamais que « Les crises dont l'homme est responsable dépassent nos  capacités d’y faire face ». Ces chercheurs ont cité « L’énergie, la nourriture et la crise de l'eau, les perturbations climatiques, la pêche en déclin, l'acidification des océans, les maladies émergentes et l’augmentation de la résistance aux antibiotiques sont des exemples de graves problèmes présents à  l'échelle mondiale et découlant de l'accélération de l'activité humaine ».

Ils ont également dit que les nations individuelles sont incapables de résoudre le genre de défis mondiaux que ça posent. Ceci est la preuve que la nécessité d'un gouvernement mondial est plus que jamais nécessaire et c'est en fait le seul moyen de sauver l'humanité, pas seulement pour la sauver des « changements climatiques, pêche en haute mer et de la résistance aux antibiotiques », mais bien de la menace la plus dangereuse pour l'homme: les armes de destruction massive et les militaires. Il y a un autre risque dont l'on ne parle pas et qui peut être pire: la surpopulation et ceux qui la prônent tels que les religions primitives, l'Église catholique et les discours du pape qui demandent aux gens de ne pas utiliser la régulation des naissances et l'avortement, mais de faire autant d'enfants que possible. En fait, ces religions primitives sont prisonnières de leurs « livres saints » qui demandent aux hommes d'avoir autant d'enfants que possible. Et étant donné que c'est la « parole de Dieu »... elle ne peut pas être changée par le pape ... de sorte que rien ne changera jamais, même si nous sommes en train de mourir à cause de la surpopulation, avec deux couches d'êtres humains sur Terre, ils ne peuvent pas dire le contraire, parce que « Dieu a demandé a l'humanité de se multiplier » ...

http://www.sciencedaily.com/releases/2009/09/090911095358.htm




Nous pouvons changer le monde

Plus vite nous changerons l’ancien système, plus vite nous en apprécierons le nouveau. La société évolue et nous sommes tous conscients que nous ne pouvons pas retourner en arrière, que le passé n’a pas produit les meilleures conditions pour notre vie. Par conséquent, il ne nous reste plus qu’à aller de l’avant et accepter la nouveauté, malgré tous les doutes qui peuvent surgir. Le monde changera toujours, c’est dans la nature de l’homme. L’important est de prendre conscience que chaque changement peut apporter une amélioration des conditions humaines. D’un monde primitif où nous sommes arrivés, nous allons inévitablement vers un monde fantastique ; pour le réaliser nous devons nous convaincre que seul le changement peut améliorer cette planète parce que chaque changement enrichit. Le meilleur moyen pour créer le futur est de le créer. Nous, peuple libre d’internet, nous pouvons faire la différence.


Comment doit-être le Gouvernement Mondial ?

Le Gouvernement Mondial doit être neutre vis à vis des aspects de la vie politique. Le système politique actuel, de par son caractère absolutiste, démontre une certaine ambiguïté à se débarrasser du jeu politique par une tendance possible à devenir une dictature. Tous ceux qui désirent le bien-être général et le meilleur pour tous, peuvent participer à la formation initiale du premier Gouvernement Mondial Temporaire virtuel. Nous, du Earth People Organisation, avons l’intention d’agir pour la réalisation de ce premier Gouvernement Mondial pour faire en sorte de réveiller les consciences sur la nécessité de donner un tournant inévitable à l’histoire de cette planète. L’immobilisme est beaucoup plus risqué que n’importe quel autre changement. Nous pensons que la formation du Gouvernement Mondial sera l’unique possibilité pour faire entrer la planète dans l’ère de la fraternité, du bien-être et du bonheur. Dans le cas contraire, considérant la situation actuelle, il y aura des catastrophes inévitables et une énorme perte d’un temps précieux. Les politiques actuelles sont truffées d’excès de nationalisme, victimes des émotions communautaires générées par les peurs. Cela se retrouve au niveau international et c’est la cause des tensions, des crises économiques, du risque d’une guerre nucléaire ou d’un conflit quelconque.


Les intérêts personnels et ceux de la politique elle-même sont la cause de cette situation. Il existe un manque de prise de conscience de la nécessité de nous sentir unis et de travailler ensemble pour le bien commun qui est l’objectif principal pour atteindre ce projet appelé Gouvernement Mondial. Nous sommes certains que les évènements, les crises économiques toujours plus fréquentes et dramatiquement défavorables à l’humanité, amèneront les politiques et les riches à faire des choix drastiques et souvent dangereux, vu leur manque de sagesse. Les politiciens démontreront toujours plus leur incapacité à gérer et les riches perdront graduellement leur pouvoir. Dans cette situation, ce n’est pas l’homme qui crée les évènements, mais ce sont les évènements qui créent l’homme. Dans ce cas, les maux du monde ont créé les conditions idéales pour ne plus accepter les brimades de ceux qui, du haut de leur trône et de leur pouvoir, ne nous comprennent pas. Nous voulons créer un monde nouveau et il devient nécessaire de nous sentir unis dans un idéal qui fédère la majorité des hommes et des femmes de cette planète dans un programme mondial qui prend en considération notre bonheur et la liberté.


Le mot « Amour » a toujours été ignoré par la politique elle-même ; l’heure est arrivée pour que nous commencions à l’utiliser toujours davantage et jusqu’à ce qu’il fasse partie de notre langage courant. L’amour est la plus belle démonstration de l’intelligence et de la compréhension envers nos semblables. Les différentes cultures et religions ne doivent pas créer des divisions, nous devons nécessairement nous convaincre que seul l’amour peut sauver la planète. L’amour est la force qui tient unis les peuples et cela est l’un des fondements de la future politique. Les générations précédentes ont commis de nombreuses erreurs au détriment de l’humanité, notre génération peut faire la différence. Nous pouvons transformer notre planète en un vrai paradis. Cela est aujourd'hui possible grâce à la science. Seule la science nous conduira au Paradisme, ce système qui libérera l’être humain du joug du travail et ensuite de l’argent. Notre futur est lié à un choix : ou ce sera l’avènement de l’amour ou ce sera la fin. Le Gouvernement Mondial ne base pas son pouvoir sur la dissuasion par des menaces de punitions. Son autorité repose sur la nécessité pour l’humanité d’équité, de justice et d’une gestion alternative pour organiser cette planète. Il n’a pas d’ambitions territoriales ou de desseins belliqueux et ne s’arrogera pas les fonctions qui appartiennent aux gouvernements existants. Le Gouvernement Mondial devra poser les bases d’un changement politique graduel nécessaire pour le bien de cette planète. Le Gouvernement Mondial ne se substituera à aucun gouvernement nationaliste. Celui-ci se base sur une approche dialectique des problèmes du monde. Cela implique les éléments suivants :


Le Gouvernement Mondial doit gouverner activement

Son fonctionnement doit être pratique et efficace. Un gouvernement digne de ce nom doit atteindre des résultats positifs afin que la vie sur Terre, source d’impuissance ou de souffrance, soit moins humiliante. Le Gouvernement Mondial se doit d'être attentif à ne pas tomber dans l’erreur opposée de s’impliquer dans un engrenage d’actions créant des sentiments de rivalité et de division. Afin d’éviter la guerre, garantir la sécurité collective, rendre possible la coexistence et le développement social, il devra être le garant du bien-être mondial et son autorité ne devra pas être mise en discussion.


Ce que le Gouvernement Mondial se propose de faire

Avant tout, le Gouvernement Mondial se propose de mettre en place une vision mondiale nouvelle et globale sur les problèmes du monde. Il contribuera à se révéler citoyen du monde, représentant l'intérêt général et le bien-être de tous. Il œuvrera pour le bonheur de ses semblables, les hommes, de façon cohérente, avec la même sagesse qui l'identifie. Pour s’appeler citoyens souverains du monde, il est nécessaire d’adhérer à l’idée noble que, la vraie valeur humaine, c'est d'aimer l’être humain sans ignorer que chacun essaye de faire de son mieux pour vivre. Nous soutiendrons des vérités par elles-mêmes évidentes : tous les hommes ont été créés égaux et doués de certains droits indéniables comme la vie, la liberté et la recherche du bonheur. L’effort du Gouvernement Mondial est d’aider les citoyens du monde à se sentir frères et collaborer pour faire de cette planète un vrai Paradis.


Le travail, un esclavage

Un des pires aspects de la culture actuelle est de faire croire qu’elle est la meilleure, mais il n’en est rien. On demande aux gens de travailler six jours par semaine, tous partagent cette obligation mais personne ne prend conscience qu’on est en train de nous voler la seule vie que nous ayons et nous n’en aurons pas une autre. Nous sommes uniques et notre vie a une valeur inestimable mais on nous fait travailler six jours par semaine et, en un seul jour, nous devrions construire notre vie. Le temps passe, nous vieillissons inexorablement jusqu’à ne plus être capables de changer quelque chose. Nous sommes tellement prisonniers de cette cage que, si un jour la porte s’ouvre, nous ne voudrons plus en sortir. Nous avons tellement peur de changer que nous préférons rester enfermés dans une cage stérile. Logiquement, si les technologies sont en constante augmentation, le travail humain devrait diminuer mais cela ne se passe pas comme ça. On nous demande de donner plus pour enrichir une seule personne, le patron, et il est objectivement monstrueux de savoir que nous devons lui être reconnaissants et que, si la production va diminuer, nous serons les premiers à être licenciés.

Il y a ceux qui disent que désormais le système actuel est irréversible ; cette réponse est typique de personnes qui défendent ceux qui les oppriment et ils ne sont plus capables d'imaginer l’émancipation de tout type d’esclavage. Nous devrions toujours nous aider et jouir du bonheur de l’autre sans nous détester ou nous mépriser. La vie peut être magnifique et heureuse mais nous l’avons oublié. L’avidité, le pouvoir, l’argent ont fait tomber le monde dans la haine et l’intolérance, en nous rendant cyniques, mauvais, en nous poussant à faire les choses les plus ignobles. Nous sommes victimes d’un système qui impose de détester, torturer et faire souffrir les autres. L’être humain a besoin d’humanité, de compréhension, de respect ; sans ces qualités, la vie n’est que violence. Heureusement l’avidité qui nous commande est seulement un mal passager, elle disparaîtra comme les dictateurs.


Après une vie de dur labeur, nous arrivons à une retraite rigoureusement soumise à un système basé sur le travail, dont le principe est : «tu as travaillé une vie et maintenant que tu es vieux, plus pleinement actif et plus exploitable parce que proche de la mort, tu mérites de te reposer». Lorsque quelqu'un nous possède et que nous sommes obligés de travailler, nous devenons des esclaves. La société pour laquelle nous travaillons nous possède. Elle nous donne ce qui suffit pour survivre. Comme les esclaves du passé qui avaient de la nourriture et un abri, les travailleurs d’aujourd’hui sont des esclaves. Autrefois, pour contrôler les esclaves, on les enfermait dans des cages. Maintenant, à la place des cages, on utilise le crédit. Trente ans d'esclavage pour payer sa maison. Pendant 30 ans, nous ne pouvons plus fuir, nous sommes piégés. Chaque mois, nous payons pour notre voiture, la maison ou d’autre biens... Le gouvernement et les agences publicitaires nous ont transformés en esclaves. Ne sommes-nous pas fatigués de l’être? Tous pensent qu’il n’est pas possible de fuir ce système mais tout est possible ! Nous savons que le travail oblige à se prostituer pour de l’argent, mais à travers un revenu minimum garanti, il sera possible de satisfaire les besoins essentiels, avoir une vie décente sans être obligés de travailler. Celui qui continuera à le faire, le fera par choix, pour augmenter son revenu, par satisfaction personnelle.


Les crises économiques sont l’aiguille de la balance de ce système, qui s'incline dangereusement sous le poids de ceux qui n’ont plus de travail. Une société basée sur le travail n’a pas d’espoir de continuité et de sécurité. Les technologies avancent à grands pas et les entreprises auront de moins en moins besoin d’utiliser de la main-d’œuvre. Les robots vont travailler mieux, ne commettent pas d'erreurs, ne sont pas sujets aux maladies, n’ont pas le droit aux fériés et surtout ne reçoivent pas de salaire. La réduction de main-d’œuvre, va obliger la société à réduire graduellement les heures de travail jusqu’à leur totale disparition. C’est en train de se passer très vite. Nous n’avons pas besoin de travailler, nous n’avons pas besoin d’argent. Robots, ordinateurs et nanotechnologie combinés peuvent faire tout ce que nous faisons, en mieux. La chirurgie en est un bon exemple : les robots sont souvent meilleurs que les chirurgiens. Si des ordinateurs peuvent faire notre travail, nous n’avons pas besoin de le faire et comme les robots n’ont pas besoin d’être payés, nous n’avons plus besoin d’argent. Nous pouvons jouir de tout gratuitement si nous nous organisons et nous nous réunissons pour atteindre ces objectifs. Que nous le croyons ou pas, tout cela va arriver.


Les robots sont programmés pour :

- se développer, s’occuper de la maintenance et produire des solutions à tous nos besoins et désirs.


La nano-robotique va s’occuper de:

- produire la nourriture pour la population

- répondre aux exigences énergétiques

- remplacer le travail manuel par celui des robots

- remplacer le travail intellectuel par l’utilisation de l’informatique

- organiser la gestion urbaine


Avec la suppression de l’argent, la corruption, la criminalité et la production d'armes disparaîtront. Sans la notion de profit, aucun criminel n’aura de raison de voler ou de tuer, les entreprises produisant des armes à des fins belliqueuses ou personnelles s’élimineront. Toutes les organisations criminelles, le trafic de drogue, la prostitution, en croissante augmentation aujourd’hui grâce à l’argent facile, disparaîtront.


En éliminant le travail, on élimine l’argent. Nous pourrions nous demander ce que nous ferions si nous ne travaillons plus?

Nous nous dédierons à nous-mêmes, à la méditation, à redécouvrir des nouvelles philosophies, à nos plaisirs, à nos passe-temps, au sport, à l’art. Nous pourrons aider et assister les autres, enfin nous pourrons nous dédier à tout ce que nous voulons et qui produit du plaisir car nous avons été créés pour cela. Nous pourrons même travailler pour créer, inventer, faire de la recherche, de nouvelles découvertes, dans le seul but d’aider et de donner du plaisir aux autres en permettant à la société de progresser et vivre mieux. Tout ce que nous faisons gratuitement, nous le faisons mieux, avec l'esprit libre sans l’obligation de travailler pour assurer la satisfaction des besoins primaires. Lorsque nous n’avons pas de problèmes en tête, nous devenons plus créatifs.

Les nouvelles technologies progresseront à un tel point qu’elles nous permettront de faire tout ce que nous voudrons. Par exemple, le film « Avatar », qui a remporté de nombreux Oscars, a été réalisé avec des ordinateurs. Ceux-ci sont en train de se perfectionner et se développer de plus en plus : bientôt, il y aura des cinéastes comme James Cameron qui créeront des film qui seront des merveilles, sans acteurs.

Mais chaque chose en son temps, pour le moment préoccupons-nous de ce que nous pouvons faire aujourd’hui pour notre bien-être de demain. Nous ne pouvons choisir que parmi deux possibilités : ou rester immobiles au présent avec tous les problèmes actuels, les crises économiques de plus en plus désastreuses avec un risque possible d’une guerre nucléaire, ou croire à la possibilité d’une alternative qui sera facilement réalisable et qui peut apporter de l'espoir à cette planète. Nous ne pouvons désespérer, car c’est notre seule vie, nous pouvons la changer. Il y a des personnes sur cette planète qui peuvent faire la différence, elles peuvent nous aider. Le peuple a la force pour transformer cette société en un nouveau monde, pour donner aux jeunes ce que nous n’avons pas obtenu. Luttons pour un monde plus raisonnable, pour un monde meilleur, où le bonheur règne de façon incontestée.

Les tyrans, les dictateurs, les politiciens ont une unique peur, le peuple, qui a la force de pouvoir changer la vie de tous en la rendant belle et meilleure et faire de cette vie une aventure merveilleuse. Nous pouvons libérer le monde, éliminer frontières et barrières, éliminer l’avidité, la haine et l’intolérance grâce à la démocratie ; créons ensemble un monde raisonnable, un monde où la science et le progrès donnent à tous les hommes le bien-être et le bonheur. Les rêves peuvent se réaliser, il suffit de le vouloir. Un de ces choix vous est offert dans ce site. Le premier pas est de croire dans les programmes et les projets du Gouvernement Mondial Virtuel.


Revenu universel garanti

C'est un changement de paradigme. C'est le premier pas pour aider les citoyens du monde à vivre une vie plus heureuse. Ce revenu universel minimum garanti est payé à tous, sans aucune obligation d'activité ou de contrepartie, une somme qui va permettre de vivre et participer à la vie sociale. Tous les autres revenus privés obtenus, en grand partie le revenu du travail, seront ajoutés à ce revenu minimal. Recevoir un revenu de valeur unique, indépendamment du revenu du travail, permet à chacun de satisfaire ses propres besoins de base: avoir une maison, manger, s'habiller. Ceci permettrait aux individus d'être libres de gérer leur propre vie comme ils veulent et vivre une vie plus heureuse, sans être opprimés par les problèmes primaires. Le revenu de base garantie devient un droit civil. A la naissance d'un individu nous pourrons dire avec fierté: bienvenue sur Terre. Ceci renforce le visage humain des systèmes sur la planète. Notre avancement technologique et scientifique nous permet d’avoir de possibles changements dans le monde du travail, parce que le progrès va libérer l'homme de l'esclavage du travail même. L'homme a la capacité d'être plus créatif quand il n'est pas obligé au travail forcé pour satisfaire ses besoins primaires. Nous arrêterons le chômage, la pauvreté, la famine. Le travail deviendra moins cher en termes de gaspillage d'énergie et plus respectueux en qualité. Une plus grande participation sociale avec une augmentation du bénévolat. Personne ne sera forcé de travailler, mais il le fera éventuellement pour son propre plaisir, pour atteindre ses propres objectifs. Tout travail sera plus apprécié et il y en aura pour tous, dans les temps que chacun établira. Ce sera une étape qui ouvrira la voie au Paradisme.


Ce revenu est basé sur trois points fondamentaux:
1) inconditionnel et non-transférable (contrairement au indemnité de chômage, conditions à la recherche d'un emploi)
2) cumulable avec un revenu de travail
3) accordé aux personnes physiques et non à la famille, afin de promouvoir l'autonomie de chacun.


Economie et politique. La Monnaie Unique

La réalisation de la monnaie unique est un projet sur lequel il est urgent de travailler et dont nous devons réfléchir sérieusement; nous sommes encore très loin d'une monnaie mondiale unique, mais nous vivons à une époque ou le débat est très intense à son regard. La Monnaie Unique comme priorité est une idée qui est en train d'avancer à haut niveau. La Banque Centrale Chinoise, les autres pays comme la Russie, le Brésil, le Japon et dans une certaine mesure la France et l’Allemagne aussi ont exprimé leur intérêt dans une Monnaie Unique. Le seul obstacle à cette réforme est les Etats-Unis, qui ne veullent évidemment pas perdre le statut de pays dominant avec la devise du dollar comme monnaie d'échange à l'échelle internationale. La création d'une monnaie mondiale unique, comme les experts économiques affirment, est une condition nécessaire pour une gestion par un gouvernement du monde, sur la même ligné de ce qui est arrivé en Europe. Dans ce sens c'est inévitable et nécessaire de penser à un gouvernement mondial. Depuis plusieurs années nous voyons les banques, les groupes automobiles, les grandes entreprises se fondre entre eux et se coaliser pour survivre à la crise et au défi du marché mondial. Cela vaut également pour les devises qui devront se fondre pour que les économies locales dans le contexte de la mondialisation puissent survivre. Ce sera un passage obligatoire avant d'arriver finalement à la suppression de l'argent grâce aux nouvelles technologies et en particulier à l'utilisation des nanotechnologies comme prévu dans le projet Paradisme. La monnaie unique est indispensable pour éviter l'effondrement du système financier qui pourrait être le prélude à la Troisième Guerre Mondiale. La crise économique actuelle doit servir de sonnette d'alarme pour inciter la Société à opérer le changement qui ne devrait pas être trop dramatique. Le monde est dominé par l'argent et les intérêts économiques, le Pouvoir Economique vient avant le Pouvoir Politique. Ceci est normal vu que actuellement la Politique est composez d'incompétents qui vivent dans un autre siècle et qu'ils ne savent pas prévoir voir Gouverner.

C'est l'Economie qui contrôle la Politique et non l'inverse. Donc, l'économie peut être un point important pour promouvoir le changement. Le monde de l'Economie, en outre, est plus souple et plus rapide que la Politique et les changements peuvent être mieux reçus par la société et faciliter notre travail. Prenons l'exemple de l'Europe qui devrait être une entité politique et économique. La partie économique est en train de bien se réaliser (marché unique, devise unique, libre circulation des marchandises), mais en ce qui concerne le côté politique, nous sommes loin d'atteindre un gouvernement Européen. L'Europe, lorsqu'il s'agit de décisions politiques, ne parle pas d’une seule Voix, mais chaque Etat à sa propre opinion et l'orgueil nationaliste de chaque Pays est toujours très fort. Ceci est normal parce que la Politique est composée d'incompétents vivant dans un autre siècle et qui sont incapables de prévoir, c'est à dire de gouverner. Pendant que l'économie mondiale met en vedette de jeunes gens plus aptes au changement. Tout cela se passe très vite. L'Economie est en train de se briser, mais nous ne devons pas avoir peur car cela conduira à un monde sans argent ni travail. Les gens sont inquiets lorsqu'ils entendent que certaines banques échouent. Dans ce cas, nous devrions nous réjouir! Ce qui se passe est inévitable : un monde sans argent, ni politiques, ni militaires, ni violence; un monde ou nous pouvons nous réjouir de la vie et donner de l'amour. Cela se passe car le système monétaire est entrain de collapser. Nous vivons le moment le plus excitant dans toute l'histoire de l'humanité. Cette situation entrainera inévitablement le changement, une transformation qui offrira uniquement des avantages pour tous si nous savons faire les bons choix. Ce que nous allons vivre produira une série de modifications substantielles aux actuels systèmes politiques, sociales et économiques. Il faudra une gestion politique, pas usuelle, tournée vers l'avenir, gérée par des individus impartiaux : les sages, les génies, les artistes, les personnes qui ont une aptitude exclusivement philanthropique. Les problèmes auxquels l'humanité est confrontée sont beaucoup plus important que ceux qui les ont engendrés, à savoir les politiciens et économistes actuels, qui ont démontré leur incapacité à prédire, car gouverner signifie prévoir. La monnaie mondiale unique et la formation d'un gouvernement mondial apparaissent en ce moment moins utopie et apportent un peu plus d’espoir.


Qui contrôle l'argent contrôle le monde.

"Les établissements bancaires avec le pouvoir de créer et d'émettre de la monnaie, sont plus dangereux que les armes d'une armée", a déclaré Thomas Jefferson (1801) scientifique et troisième président des Etats-Unis. Les banquiers des banques centrales comme la Réserve Fédérale, la BCE et les banques centrales nationales travaillent ensemble pour créer une seule puissance économique par la création d'un gouvernement mondial ; cela créerait un état policier global qui aurait le pouvoir de contrôle. La plupart des gens n'ont aucune idée que ces banquiers privés et non pas élus contrôlent effectivement les systèmes politiques de chaque pays et l'économie mondiale dans son ensemble. Ils financent et tirent des profits de toutes les guerres sans aucun égard pour l'Humanité. C'est pour cette raison que le gouvernement mondial que nous voulons réaliser doit venir du peuple, avant qu'il ne soit composé par le pouvoir des banques et des politiciens manipulés et incapables de voir plus loin. Le gouvernement mondial virtuel est plus important que ce que nous pouvons imaginer. Si des millions de participants font entendre sa voix, à travers un gouvernement élu par le peuple et composé de sages, aucun autre gouvernement élu politiquement par les intentions et les manœuvres du pouvoir bancaire ne pourra prendre le pouvoir et le peuple se sentira en sécurité.


Les pays qui offrent le plus auront le mieux!

Actuellement, les gouvernements nationaux limitent considérablement le financement et la liberté d'action des chercheurs, démontrant ainsi leur 'shortsightedness' (manque de vision) et ceci en raison du profit et intérêts idéologiques, financiers, militaires ou religieux. Ceci n'est que le début d'une concurrence acharnée entre les états mourants de l'économie mondiale et le début de leur effondrement financier. Les nations devraient offrir plus d'avantages aux entrepreneurs talentueux et aux scientifiques. Les pays qui offrent plus attireront les meilleurs de n’importe où sur la planète en rendant plus facile l'obtention des visas, mais ce sera loin d'être suffisant. Exemption d'impôt sur le revenu, exonérations fiscales aux entreprises et même des aides financières et subventions doivent être incluses. Si pour cela un pays décide d'utiliser seulement la moitié de l'argent gaspillé par son budget militaire, alors il sera en avance sur toutes les autres nations. Nous sommes à un tournant dans l'évolution de la civilisation. Ceux qui favorisent le talent auront le meilleur et ceux qui sont en faveur du pouvoir militaire inutile perdront. Il s'agit d'un merveilleux changement pour l'avenir de l'humanité.


Méritocratie et les jeunes

La crise désavantage les jeunes en particulier les meilleurs d’entre eux. Nous ne voulons pas que les jeunes soient destinés à rester une génération sans voix. Il est juste que ceux qui ont investi plus sur leurs propres connaissances et capacités, obtiennent les meilleurs résultats. Nos sociétés actuelles sont divisées, querelleuses, individualistes, prêtes à brader les valeurs minimales de solidarité et d'honnêteté, dans un but purement personnel et de parti. Notre société est une société immobile, qui malheureusement ne reconnait pas le mérite des meilleurs. Si aujourd'hui il n'y a pas de méritocratie, le Gouvernement Mondial fera de son mieux pour trouver parmi les jeunes des talents qui contribueront en fonction de leurs spécialisations à aider l'humanité à être de plus en plus heureuse. Les individus les plus capables doivent trouver le bon endroit pour contribuer concrètement à atteindre le bien-être sur cette planète. Nous sommes tous égaux, tous les êtres humains, seuls nos talents sont différents. Et c'est ce qu'il faut admirer et récompenser.


Les programmes scolaires

Actuellement, nous formons les jeunes avec un programme qui sera complètement dépassé quand ils auront terminé leurs études. C'est grave! Les jeunes en sont de plus en plus conscients. Le bagage scolaire qui leur est donné est vieux de dix ans. Il est totalement inadéquat pour le marché du travail et pour les besoins des entreprises. Ce que l’on enseigne aux jeunes ne correspond pas aux métiers de demain. Les jeunes passent des heures pour apprendre à écrire avec un clavier ou sténographier et, au même moment, se créent des ordinateurs sans clavier, munis d'un programme qui permettra d'enregistrer la voix et d’écrire directement sur l'écran. On enseigne toujours aux étudiants ce qu'on faisait dans le passé et cela ne peut pas les préparer à l'avenir. Ce que nous devons leur enseigner, c'est ce qui sera fait demain.

Il faut enseigner l'espoir aux jeunes. Expliquons-leur comme il est beau d’avoir de la dextérité dans cette société, de chercher à trouver quelque chose qui stimule notre cerveau, notre esprit, qui nous donne envie de vivre.

Si les livres d'histoire étaient bien faits, ils comprendraient cent pages sur Gandhi, sur Bouddha, sur Jésus. Ils mentionneraient tous ceux qui ont opéré pour la paix, pour la compréhension des peuples, des races, des éthnies, des individus. Une page seulement serait consacrée aux crimes de Napoléon, de Hitler, de Jules César ou d'Attila. Malheureusement les assassins de l'Humanité sont présentés comme des héros. Ils peuplent l'histoire de tous les pays du monde, ce sont nos héros, sauf que leur héroïsme repose sur une logique de violence et uniquement de violence. Les seuls vrais héros que notre Humanité devrait citer comme des exemples sont Jésus, Gandhi, Bouddha, Martin Luther King et tous ceux qui ont cherché à élever l'humanité, à supprimer les barrières en donnant leur propre vie : "Ne vous battez pas, ne soyez pas violent, aimez vous les uns les autres". Il faut exalter les figures des grands génies, des grands sages qui ont fait progresser l'humanité. Les jeunes auront ainsi des modèles qui les aident à se sentir importants et utiles, qui peuvent leur apporter ce bien-être nécessaire pour améliorer la condition humaine sur notre planète. Lire, étudier et comprendre. Plus on se pose des questions sur n'importe quel sujet, plus on devient intelligent, en développant son cerveau par ces questionnements.


Pour une société de la non-violence. Une seule logique acceptable : l’Amour – l’humilité – la non-violence

Rien ne justifie la violence, même pas la liberté. Lorsque on est humble, on ne devient pas militaire, on ne devient pas un guerrier. La non-violence absolue vient de l'humilité. Qui suis-je pour oser imposer ma volonté aux autres ? Qui suis-je, sinon juste un peu de poussière. Nous sommes tous un peu de poussière mais de la poussière consciente, de la poussière capable de prendre conscience que nous sommes de l'infini qui prend conscience de lui-même. Nous les humains, nous sommes l'intelligence de l'infini, parce que l'infini ne devient intelligent qu’à travers un cerveau qui pense, qui ressent. L'humilité est la qualité la plus importante.

On nous dit qu'il faut accepter le sacrifice, bien que monstrueux, de quelques personnes. Ceci semble normal pour celui qui a mis le doigt dans une logique de violence : on pense avoir sauvé des vies parce que d'autres ont été perdues. De quel droit certains auraient le droit de vivre au détriment d'autrui ? Toujours la même propagande, propagande pour la violence qui se propage toujours plus et qui se propagera encore et encore parce qu'elle devient un modèle de solution pour l'ensemble du monde. Elle se propagera dans les nouvelles générations parce que c'est le seul exemple que nous leur proposons.


Si la sagesse n'est pas encore chose morte, nous devons nous rappeler qu'aucun motif ne justifie la mort d'un seul être humain. Quoiqu’il arrive, même si on nous disait que cela pourrait sauver la planète, il ne faut tuer personne, parce que si on peut tuer une personne, on peut en tuer un million. Les pays qui se déclarent civilisés ne le sont pas en réalité. Pour eux, le synonyme de civilisé est militarisé. Une société ne peut pas être les deux en même temps, ou elle est civile ou elle est militaire.

Si elle est militarisée, elle entre dans une logique militaire et punit : "Si tu ne fais pas ce que je veux, je te corrige". Mais si elle est civilisée, elle enseigne : "Ce que tu fais est mal, c’est condamnable, et je vais t'expliquer pourquoi". Si l'autre ne comprend pas, parce que sa conscience est trop faible et le porte à faire du mal à autrui, la société l'aide en le soignant. La violence, la haine, le meurtre, peuvent prendre leur origine dans un déséquilibre hormonal, un déséquilibre physiochimique du fonctionnement de cette glande qui est notre cerveau. Une glande qui est en nous et qui fait qu'on puisse émettre de amour ou de la haine. L'amour est le juste fonctionnement d'un cerveau humain.

Un cerveau qui n'émet pas d'amour est un cerveau déréglé. Un cerveau qui sème de la haine, de la violence, est un cerveau qui présente des anomalies dans ses échanges hormonaux et électrochimiques ; c'est la raison pour laquelle sa conscience diminue jusqu'à disparaître totalement et qu’il ne peut plus éprouver de l’amour. La conscience est chimique, physiochimique.

La non-violence et l'amour triompheront toujours, il faut être patient. Il est vrai que certains sont morts pour défendre cette idée et il faut accepter le sacrifice de leur vie. Ils savent le risque qu'ils courent, ils l'ont choisi. Protéger la vie et jamais la combattre est le devoir de chaque être humain sur cette Terre. Sans violence mais en agissanr de toutes façons, sans violence mais avec énergie, sans violence mais avec fermeté. Actuellement, malgré notre agressivité, notre manque d'amour et de compassion pour nos semblables, il serait totalement décourageant de ne pas pouvoir trouver une solution sage.

Gandhi a dit: "Je ne leverai pas la main sur rien qui soit vivant, et je ferai triompher la vérite sans violence".

La Terre a besoin de la non-violence et de l'amour. Parce que la guerre ne s'arrêtera jamais tant que l'amour ne remplacera pas la haine, tant que l'amour ne gagnera pas sur la violence, tant que l'on n'acceptera pas d'offrir la joue gauche si on nous frappe sur la joue droite. La Terre mérite d'être sauvée et seul l'amour peut le faire. La vie d'un seul être humain est plus importante que l'Humanité toute entière, aucune cause dans l'univers ne justifie la mort d'un seul être humain. Aucune vie ne peut être enlevée au nom de n'importe quelle raison! Même Mohammed a dit ceci, mais son message a été ignoré. Il faut protéger et aider, surtout ceux qui font du mal, parce qu'ils ne savent pas ce qu'ils font. Ceci est l'amour et le don de soi se base sur le principe sacré qu’il est mieux d’offrir sa vie, qu'enlever celle d'un autre, même s'il veut me faire disparaître. Ce qui, la plupart des fois, n'arrive pas parce qu'il y a toujours des solutions. Si quelqu'un disait qu'il faut tuer un homme pour sauver l'Humanité, on devrait refuser. Il faut toujours refuser d'obéir à un ordre qui nuit à la vie ou qui fait souffrir quelqu'un. Il faut toujours désobéir à un ordre s'il est contraire à notre conscience et aux Droits de l'Homme. Chaque homme qui exécute un ordre doit être considéré comme tout autant responsable de ses actes que celui qui a donné l'ordre.

"La raison du plus fort est toujours la meilleure". Soutenir ceci est contraire à la sagesse, c'est une violence qui règne dans un monde où il y a une épouvantable confusion mentale et nous préparons une génération qui sera elle aussi, pour cette raison, épouvantable. Cette génération risque d'être terriblement déséquilibrée parce que la violence lui semblera banale, tant elle y sera habituée.


Les Allemands qui sont devenus nazis et qui ont massacré des Juifs, des homosexuels, des tziganes, n'étaient pas forcément mauvais à la base. Ils sont entrés dans une logique effroyable, dans un raisonnement qui leur a semblé tellement cohérent qu'ils ont adhéré au système sans se révolter. Au contraire, ils croyaient bien faire et servir la cause.


On peut être gardien de la paix, car c'est important qu'il y ait des individus, peut-être des militaires recyclés, qui maintiennent la paix contre les déséquilibrés, les fous et les violents, en ne les condamnant pas à des peines parfois capitales, mais en les soignant.

Il est nécessaire d’avoir une petite force mondiale de gardiens de la paix et non plus des militaires qui conquièrent le pouvoir par la force. C'est d’une aberration totale et nous savons où cela a mené de nombreux peuples sur la Terre.

On condamne le clonage et l'on fait des lois pour l'interdire sans en connaître ses avantages. Les armes de destruction massive existent depuis longtemps, par milliers, et il n’y a pas de loi contre elles. Cela démontre comme les politiciens sont primitifs. Il n'existe pas de loi contre une arme que nous connaissons bien, qui a été expérimentée à Hiroshima au Japon et nous savons comme elle est dévastatrice. Il n'y a aucune loi contre cela ! Nous vivons dans un monde vraiment étrange, mais la sciente, alliée à la sagesse, finira par triompher.

Le Gouvernement Mondial s’engagera pour le désarmement, pour rendre cette planète plus sûre et investira dans la recherche scientifique, les technologies, la nanotechnologie, les télécommunications.


La science

La science doit etre utilisée pour servir l'homme et pour le libérer, non pas pour le détruire ou l'aliéner. Le Gouvernement Mondial encouragera la science inconditionnellement lorsqu'elle est utilisée pour la vie, pour le bien. Nous sommes fanatiquement contre la violence et, pour nous, le simple fait de fabriquer un fusil est plus terrible que de faire un clone. Un clone c'est la vie, un fusil est fabriqué pour tuer. Nous sommes fanatiquement contre toutes les formes de violence et un monde civilisé doit être un monde de communication, de compréhension, de tolérance. Tolérer n’est pas suffisant, il faut aider les gens à être différents le plus possible, différents dans leur facon de penser, différents dans leurs philosophies, dans leurs religions, différents dans leurs groupes éthniques, dans leurs traditions. Ceci est merveilleux. Nous sommes en faveur de la science, car la science nous aide à avoir un monde meilleur, où les gens peuvent s'aimer. Nous devons comprendre que nous sommes biologiquement tous différents et que, plus il y a de différences, plus l'Humanité est riche.

L'abîme entre le savoir du peuple et le savoir des scientifiques se réduit grâce à la science, ce qui permettra à l'Humanité de devenir ce qu'elle doit être, libérée des tabous primitifs. La vie éternelle est celle qui sortira des laboratoires et non celle des croyances primitives. Les scientifiques sont en train de mener les hommes dans un processus de développement incroyable, ils ne s'en rendent même pas compte. La science peut réaliser tous nos rêves, y compris le plus beau de tous, celui de ne pas mourir. L'accélération de la science est telle que, dans une journée, on inventera plus que tout ce qui a été inventé au cours de l'histoire de l'Humanité. On arrive à un stade où la science permet de savoir un maximum de connaissances et où un maximum de monde aura la connaissance.

La science démystifiée nous fera vivre le plus grand rêve de l'Humanité, le rêve d'un paradis. Notre religion sera la science et fera de la science une religion, c'est notre mission. La science engendre amour et santé, la religion engendre souvent déséquilibre et violence. Les croyances portent à la haine, à la ségrégation, à la violence et à la guerre. La science apporte l’amour. Hitler disait "Gott mit uns" qui signifie "Dieu avec nous." Dieu peut être le contraire de l'amour. La Science ne pourra jamais l'être.


La science est un processus qui permet à la conscience de se développer et d'expliquer l'imperfection du monde.

Il y a de l'hypocrisie chez ceux qui sont contre la science parce qu'ils en profitent tous les jours sans s'en rendre compte. Ils ne savent pas voir et ils ont oublié d'où ils viennent.

La science et l'amour sont les fondements de la philosophie du Gouvernement Mondial car la science représente sur cette planète la seule voie de survie pour l'Humanité. Cependant, la science n’en sera la clé que si elle respecte la vie à tous les niveaux. Amour, conscience et science, il ne peut y avoir l’un sans les deux autres. Nous ne pouvons pas avoir de conscience si nous n'avons pas d’amour et de science, nous ne pouvons pas avoir d’amour si nous n’avons pas de conscience et de science, nous ne pouvons pas avoir de science, si nous n'avons pas d’amour et de conscience.

Les scientifiques du monde entier qui vivent à Moscou, à New York ou à Pékin sont les mêmes, parce qu'ils partagent une passion, la recherche de la connaissance. Ils n’ont qu’un but, faire avancer l'Humanité pour lui assurer un avenir meilleur. Nous invitons tous les scientifiques à ne pas permettre que les hommes politiques et leurs militaires s'emparent de leurs travaux pour s'en servir à leurs propres fins. Repensons toujours à ce qu'a dit Einstein : "si seulement j'eusse su". Les scientifiques maintenant savent et peuvent soustraire leurs connaissances avant qu'elles ne tombent dans les mains des politiciens et de leurs militaires. Pour le Gouvernement Mondial, les scientifiques peuvent travailler avec une priorité absolue à la mise au point de moyens qui rendront les armes inefficaces ! Nous invitons tous les savants à trouver la manière de nous protéger des effets de leurs inventions. Nous les invitons à prendre en main les rênes de leur savoir et, en même temps, celles de l'Humanité.

La science nous ouvre le chemin vers le bonheur. Elle nous permet d'avoir du temps libre pour vivre mieux, pour nous amuser, pour nous épanouir. Le Paradisme en sera le résultat.

Le Gouvernement Mondial soutiendra et investira tout dans la recherche scientifique parce que la science sera le seul moyen fondamental pour réaliser les objectifs communs qui seront, grâce à la robotique et à la nanotechnologie, l'élimination graduelle du travail et donc de l'argent et la réalisation du bien-être de l'Humanité, identifiable avec le Paradisme.


La race humaine

Tous les pays qui investissent sur le potentiel humain, sans poser des limites à l'immigration, quelque soit la race ou le pays de provenance, seront gagnants, en donnant le feu vert à la formation d'une nouvelle race humaine unifiée. Ceci est déjà en train d'arriver dans différents pays ; c'est une tendance merveilleuse qui aidera graduellement à la destruction des nations et des nationalistes qui sont la cause principale des guerres. Pour l'unification du monde, tous les pays devraient accepter plus d’immigrés. La Suède a ouvert ses portes aux immigrés, sans mettre de limites ; ceci est une bonne leçon pour des pays comme la Corée, le Japon, l'Italie qui ont une baisse considérable de la natalité et qui incitent les couples à avoir plus d’enfants plutôt que d’accepter les immigrés. C’est une politique scandaleuse, chauvine et raciste. En d'autres mots, leur politique dangereuse est "non à l'immigration mais essayons d'avoir plus d’enfants de notre race." C’est un vrai dommage pour ces pays et leurs gouvernements. Toutes les nations devraient promouvoir la contraception et, en même temps, ouvrir leurs frontières à plus d'immigrés. Cela permettra d’obtenir un merveilleux mélange de la race humaine et de progresser vers un Gouvernement Mondial sans nationalismes exasperants, résultats des cultures racistes du passé.

 


Mouvements déjà actifs


Comment founder le mouvement pour le Paradisme dans ton pays

Who's online

We have 72 guests online

Newsletter

Sondage

Appuyez-vous le Paradisme?
 

Sondage

Vous êtes en faveur d'un gouvernement mondial dirigé par des hommes sages mais sans pouvoir?