Login



la révolution continue

video1

 








Valeurs du Gouvernement Mondial PDF Print E-mail

VALEURS

Les valeurs sur lesquelles le Gouvernement Mondial est basé

Les valeurs pour lesquelles le conseil de gouvernance est une règle de progrès sont garantes, elles représentent la règle de progrès de l’humanité ; elles sont : la responsabilisation et le respect absolu de la vie. Valeurs de respect : le respect de soi, l’amour de soi et le respect des autres. Valeurs de fraternité : la non violence, la paix mondiale, le partage des ressources, la démocratie.

Le rappel fait à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme est extrêmement important, c’est la première étape pour protéger l’homme de la malveillance de ses semblables. La valeur fondamentale est «l’accomplissement de l’être humain» au niveau individuel et social. Actuellement l’être humain est plongé dans une souffrance permanente provoquée par les aberrantes et obsolètes règles de la société, les paradigmes. Le Gouvernement Mondial invite à penser à des modèles de société qui mettent le système et la technologie au service de l’homme pour que l’homme puisse se dédier à ce pour quoi il a été conçu : penser, créer, s’épanouir, aimer, rechercher le plaisir dans le respect absolu de l’autre.


LA RESPONSABILISATION

Chaque homme est responsable des ses actions, même s’il ne fait qu’obéir aux ordres donnés et ceci dans n’importe quelles circonstances. Celui qui appuie sur la détente est aussi coupable que celui qui donne l’ordre de tirer et cela en toutes circonstances. Ne pas obéir à son leader ou aux êtres humains suprêmes, appelés Dieu par d’autres personnes, si ce qu’ils demandent n’est pas en accord avec sa propre conscience.


LE RESPECT ABSOLU DE LA VIE

Même si un quelconque pouvoir nous faisait croire qu’en exécutant un seul homme on pourrait sauver l’humanité toute entière, on ne devrait pas tuer l’être en question. La vie d’un seul homme non violent est plus précieuse que toute l’humanité. Avec cette règle, plus aucun massacre, plus aucun crime contre l’Humanité, plus aucun holocauste n’est possible.


LE RESPECT DES AUTRES

La tolérance n’est pas suffisante : tolérer c'est accepter les différences sans enthousiasme, au risque de changer notre avis si ces différences nous dérangent. Au contraire, l’amour des différences est d’encourager les autres à  être différents de nous et à vivre pleinement leurs différences, qu’elles soient raciales, culturelles, religieuses, sexuelles ou génétiques. Si tous les êtres humains se ressemblaient, le monde serait ennuyeux. Plus les autres sont différents de moi et plus ils nous enrichissent. Une Humanité riche est une Humanité pleine des différences.


LA NON VIOLENCE

Aucun type de violence n’est acceptable. Les menaces de violence doivent être punies aussi sévèrement que la violence elle même, car les menaces sous-entendent que l’individu qui les prononce, admet que son point de vue puisse triompher par la violence. On pourra utiliser de nouvelles technologies dans le but de neutraliser temporairement les individus qui agissent de façon violente et  cela  sans les tuer.


LA PAIX MONDIALE

Il faut supprimer toutes les armées nationales du monde, créer un vrai gouvernement mondial et une armée composée de militaires qui seraient les gardiens de la paix sur la planète. Les gouvernements doivent consacrer leurs budgets militaires à la lutte contre la faim dans le monde. Ils devraient organiser des télé-thons pour financer leur propre armée nationale : sûrement qu’ils ne collecteraient pas grande chose !


LE PARTAGE

Chaque homme a le droit pendant toute sa vie d’avoir : à manger, une place où dormir, des vêtements décents et recevoir une éducation, même s’il ne travaille pas. Celui qui travaille a le droit d’avoir du luxe, moteur indispensable pour le progrès de l’humanité, qui sera proportionnel au travail fourni et aux progrès qu’il aura pu faire accomplir à la société.


LA DEMOCRATIE

La démocratie est la seule vie possible pour une approbation par tout le monde d’un nouveau système politique, d’un gouvernement confié aux philosophes, aux scientifiques et aux hommes qui ont le “bon sens paysan”, la sagesse.


L’IMPORTANCE DES DROITS DE L’HOMME

Beaucoup de pays mériteraient d’avoir un gouvernement qui pense plus au respect de la loi et qui interdise toutes incitations à la haine envers les minorités religieuses, philosophiques ou raciales. “Aucun homme ne peut être importuné à cause de ses convictions religieuses ou philosophiques”, éléments des Droits de l’Homme. Les minorités religieuses qui ont le plus besoin de la protection de la loi ne sont ni les Musulmans ni les Chrétiens traditionalistes, ni les Juifs (ils sont tous très respectés) mais les vraies minorités, appelées avec indignation “sectes” par ceux qui sont dérangés par les différences spirituelles. 

N’importe quelle minorité qui respectent la loi, a le droit à l’existence garantie par les Droits de l’Homme, par la constitution et par les lois nationales. La liberté religieuse est fondamentale ainsi que le droit des minorités de vivre leur vie spirituelle comme elles le veulent dans le respect et la dignité. Si on veut éviter de retomber dans une chasse aux sorcières médiévale digne de l’Inquisition et qui a causé des drames épouvantables, il est important de faire respecter les Droits de l’Homme, primordiaux pour le futur de notre civilisation.



...

 

Mouvements déjà actifs


Comment founder le mouvement pour le Paradisme dans ton pays

Who's online

We have 63 guests online

Newsletter